Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

ILS L'ONT FAIT !

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 
MATCH N° 22 : TBC 74 - VALENCE 65
Le TBC plus solide, gagne sa place en N2 !

Il fallait arriver très tôt pour pouvoir bénéficier des meilleures places ce samedi soir, tant le public avait répondu présent à cette finale entre les 2 leaders de cette poule C.
 
Après un « tour de chauffe » réalisé par les jeunes mannequins de l’association « Défile pour toi », en tenue plus que « printanière », les débats sportifs sont lancés.
Ce sont les visiteurs qui rentrent le mieux dans leur match, apparemment moins crispés que leurs hôtes qui ratent leurs premières attaques sur pertes de balle.
Les toulousains ne réussissent guère qu’à s’accrocher et s’exposent au jeu rapide des hommes en vert qui prennent même un net et inquiétant avantage (5-14) : le temps-mort magique du coach et la discipline des cinq joueurs sur le parquet permettent au TBC de se rapprocher à la sirène du premier quart temps (15-17).
 
Le second quart est plus à l’avantage de Toulouse, s’appuyant sur une défense des plus rigoureuses, et une bonne adresse à derrière la ligne à 3 points : la mi-temps est atteinte sur le score étriqué de 33 à 32.
 
Le troisième quart voit les 2 équipes monter en intensité physique et scorer de près par le biais de leurs intérieurs respectifs, le tout rythmé par la banda gersoise et les musiciens toulousains qui se répondent aussi du tac au tac (52-48).
C’est finalement en début du dernier acte que les joueurs du TBC arrivent dans un premier temps à capitaliser cet avantage de 4 points, puis de l’accroitre rapidement grâce à une belle série de paniers intérieurs.
 
Valence ne s’en remettra pas, et malgré un dernier baroud, les joueurs du Gers doivent laisser filer leurs hôtes vers la victoire finale, l’accession en Nationale 2…et une nuit de liesse ! 
 

LE TBC APRES PROLONGATION

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 
MATCH N° 21 :  TBC 99 - AGEN 97 (prolongation)
Un TBC aux nerfs d’acier
Comme la semaine passée, les adversaires du soir jouent tout simplement leur ticket de maintien en N3 pour la saison prochaine alors que le TBC défend sa première place.
Mais ce sont les Agenais qui prennent un départ tonitruant, profitant des maladresses de leurs hôtes et concrétisant quasiment toutes leurs tentatives : les Toulousains accusent un débours de 18 points au bout de 6 minutes de jeu !
Un léger mieux défensif permet cependant au TBC de limiter la casse à la fin du premier quart (15-27).
Le second acte devient plus équilibré et les Toulousains provoquent des fautes et trouvent réparation sur la ligne des lancers-francs, sans toutefois se montrer rassurants au niveau de l’adresse : le score à la mi-temps est toujours en faveur des visiteurs (37-46) qui s’accrochent à leur espoir de victoire.
Le troisième quart temps n’arrange rien aux affaires des locaux qui ne réussissent qu’à recoller à 7 points, alors que les Agenais continuent à pilonner à longue distance (4 paniers à 3 points dans cette période) et accroissent même leur avance jusqu’à + 15 point (55-70) avant un précieux tir primé des locaux avant la sirène (58-70).
Le dernier acte semble prendre la même tournure que les précédents, les deux équipes se répondant au score dans les 2 premières minutes. Puis soudainement, les Agenais semblent tomber en panne d’inspiration, ne marquant que sur lancers-francs, alors que les Toulousains font preuve d’une débauche d’énergie aux 2 extrémités du terrain et reviennent à égalité à 1’44’’ de la fin grâce à une série de 15 points à 4 sur cette période de 6 minutes.
Mais ce sont toujours les Agenais qui mènent la danse, le TBC n’arrivant à égaliser, pour arracher la prolongation, qu’après deux tentatives agenaises ratées aux lancers-francs, un rebond défensif autoritaire et un panier de près plein de culot ; ceci dans les 20 dernières secondes (85-85).
La prolongation de 5 minutes est encore dominée par AGEN qui sont les plus prompts à scorer, mais TOULOUSE ne laisse plus ses adversaires prendre plus de 2 points d’avance et les artilleurs-maison s’emploient à retrouver la mire et repasser devant leurs visiteurs à 2 secondes de la sirène (99-97).
 

UN MATCH INTENSE

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 20 :  BOULAZAC Esp. 91 / TBC 96 (prolongation)

Le TBC en mode thriller

Les deux équipes en présence ont des objectifs bien opposés : le maintien pour les Espoirs du club professionnel de Boulazac, et la consolidation de la première place pour les Toulousains.

De fait, les 2 équipes sont animées de la même soif de victoire, et le score du match aller (99-69) est relégué au rang de bon, ou mauvais, souvenir selon le camp dans lequel on se trouve.

Ce sont les locaux qui paraissent le plus inhibés par l’enjeu de la soirée, et laissent leurs visiteurs toulousains enquiller un 11-0 sans appel dans les 3 premières minutes.

Mais un temps-mort plus tard, les locaux recollent à 11-8 puis passent devant grâce à une série de shoots à 3 points, emportant le premier quart sur le score pléthorique de 29-31.

Le TBC insiste lourdement sur le jeu intérieur, marquant sous le panier ou provoquant de nombreuses fautes sanctionnées de lancers-francs, et arrive à virer en tête à la pause sur un score peu représentatif des qualités défensives scellant usuellement le ciment des victoires à l’extérieur (50-51)

L’entame de la seconde période est donc défensive, mais offensivement douloureuse pour les Toulousains qui ne marquent leur premier point qu’après six longues minutes ponctuées de tentatives infructueuses

Boulazac mène donc systématiquement les débats avec une avance maximale de 5 points : toutefois, sans laisser cours à la panique, les Toulousains reviennent à l’énergie mais sont systématiquement repris sur des paniers à longue distance de leurs adversaires se reposant plus que jamais sur cette solution

 
Les 2 dernières minutes sont étouffantes, le « clan » des supporters toulousains est vent-debout et joue parfaitement son rôle de « sixième homme », en osmose avec son équipe

Le TBC arrache la prolongation sur le score de 84-84, à dix secondes du terme, grâce à deux lancers-francs plein de sang-froid suivis d’une bonne séquence défensive.

La prolongation de cinq minutes, sorte de pile-ou-face à l’issue dramatique, est tout d’abord indécise puis tourne dans le sens des Toulousains qui récoltent les fruits du travail de sape effectué en amont : les fautes pleuvent, trois joueurs de Boulazac sont exclus et le TBC réussit les lancers-francs qui permettent d’assurer la victoire finale.

 

UNE SOIREE FASTE

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 19 :    TBC 81 – REAL CHALOSSE 68

Le TBC réalise une triple bonne opération

L’enjeu de cette soirée, pour les 2 équipes en présence, est clairement d’écarter un concurrent direct pour la montée en N2, mais sans certitude du caractère définitif de l’opération.

Les Landais du REAL, forts de leur victoire de 7 points sur le TBC, peuvent certes se contenter d’une défaite d’un écart inférieur, mais le début du match montre également leur ferme intention de sortir victorieux de cette confrontation et d’être la première équipe à vaincre Toulouse sur ses terres.

Le TBC est dominé d’entrée, sans doute crispé par l’enjeu, et a du mal à ouvrir son compteur-points (2-7 puis 4-9 au bout de 4 minutes) : de bonnes séquences offensives illustrées par un ultime tir primé permettent aux Toulousains de prendre le commandement à l’issue du premier quart (21-18).

La phase suivante, jouée sur un tempo plus rapide permet aux locaux de creuser un écart sensible à la pause (45-36).

La résignation n’est cependant pas l’apanage des Landais qui entament la seconde période par un 9-1 les propulsant sur les talons de toulousains soudain fébriles. C’est alors que le technicien du TBC choisit de prendre un temps-mort salvateur ancrant à nouveau son équipe sur ses bases défensives, infligeant à leurs adversaires le gain du quart temps (17-14).

Le dernier acte est tendu, les joueurs adverses contraints de commettre des fautes pour tenter de préserver le capital acquis à l’aller, se font exclure (3 joueurs) rendant finalement la tâche impossible à leurs coéquipiers.

 

DE NOUVEAU LEADER DU CHAMPIONNAT

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 18 :    HORSARRIEU 66 - TBC 72

La malédiction des LANDES enfin vaincue

Le TBC n’avait plus gagné en terres landaises depuis le 02 Novembre 2012, lors de son premier déplacement chez les Cadets de Chalosse à GAUJAC lors de la saison 2012-2013.

Jusqu’à ce samedi il y eut 6 autres déplacements et autant de défaites (HORSARRIEU, REAL et COTEAUX DU LUY à 2 reprises, puis le promu MONGAILLARD).

 
Cette fois-ci, le « Taureau-TBC » ressort vivant des arènes d’HORSARRIEU, après un match nettement dominé en première mi-temps (+ 11 après 10 minutes, +15 à la pause).

Les locaux, en position délicate pour le maintien en NM3, arrivent cependant à reprendre les commandes lors du dernier quart. Mais pour la première fois en 8 déplacements, la défense Toulousaine est d’une efficacité redoutable : pour preuve les 66 points laissés à HORSARRIEU, plus petit total encaissé par le TBC dans les Landes depuis 18 mois..

 
COUPE DE FRANCE AMATEUR (1/32 ième de finale): TBC 102 – TOULOUGES 83

Le TBC reprend une petite coupe

Bis repetita à l’occasion de la réception de TOULOUGES, actuel dauphin de sa poule en championnat de National 2 : nouvelle victoire du TBC après le match amical du 27/12.

Nantis d’un avantage initial de 7 points à zéro dû à l’écart de division, les toulousains prennent le meilleur départ et augmentent leur pécule. Le premier quart temps, très offensif s’achève sur le score de 38-22 et les visiteurs n’arrivent pas à faire démonstration de leur différence de niveau, tant physiquement que techniquement.

  
La mi-temps ne vient rien changer à la bonne organisation des joueurs du TBC appliqués et volontaires, seule une réaction d’orgueil et une défense tout terrain dans le dernier quart temps font craindre un retour des visiteurs auteurs d’une bonne série et revenant à quinze points à 4 minutes de la fin.

Mais la maîtrise des évènements reste toulousaine, et le cap des 100 points est passé sur la ligne des lancers-francs suite à une trop forte pression défensive de TOULOUGES.

 
Prochain tour courant Mars pour les 1/16 ième de finale !

 

UN FINAL ETOUFFANT

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 17 :    AUCH 86 - TBC 82


Le TBC rate une belle occasion

L’esprit fougueux de d’Artagnan semble animer des joueurs Auscitains sur-motivés, auteurs d’une belle victoire à Boulazac la semaine passée et en passe d’assurer leur maintien dans cette poule C hyper dense, dès cette soirée.

Le premier quart temps est relativement brouillon, avec beaucoup de pertes de balles de part et d’autre : à ce petit jeu et grâce à une adresse diabolique à longue distance, les joueurs de la citadelle prennent rapidement 10 longueurs d’avance. Ce pécule est maintenu jusqu‘à la mi-temps, les Toulousains n’arrivant pas à trouver d’agressivité défensive.

Au retour des vestiaires, les visiteurs Toulousains montrent un tout autre visage mais ne parviennent à « gratter » que quelques petits points de débours, notamment en «agressant » des locaux acculés et contraints de commettre des fautes pour défendre leur panier.

Le dernier acte est suffoquant, le TBC parvenant à refaire son retard point par point et minute par minute; enfin les toulousains récompensés de leur débauche d’énergie repassent même devant à 4 minutes du terme. Malheureusement les locaux ne se laissent pas déborder et reprennent l’avantage à chaque tentative d’échappée des visiteurs.

La conclusion de la partie restera favorable aux Auscitains, bienheureux d’avoir réussi une excellente entame.

 

LE TBC STOPPE COLOMIERS ET RESTE LEADER AVEC LE REAL ET VALENCE.

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 16 :    TBC 96 – COLOMIERS 77

Fin de série pour COLOMIERS

Les Columérins débarquent l’esprit revanchard au Petit Palais, avec en tête la 1ière victoire des Toulousains acquise dans leur salle sur un écart minime (66-69). Les 7 succès d’affilée engrangés depuis la venue de leur « géant » d’outre-manche (213 cm-130 kg) peuvent constituer en effet un certain capital-confiance. 

Cependant les Toulousains sont avertis et préparés : l’entame du match est parfaite, basée sur un jeu de course développé pour fatiguer le grand gabarit adverse.

L’adresse étant au rendez-vous, les joueurs du TBC (portés par un public nombreux, les Pom-Pom Girls STAPS et la Bandas SUPAERO’S) creusent un gros écart d’entrée (31-19).

 
 Les Columérins ne peuvent s’en remettre qu’à leur étranger, impérial lorsque servi sous les panneaux (il terminera la rencontre nanti de 24 points), et font jeu égal avec leurs hôtes dans le second quart-temps (18-18).

Le retour des vestiaires voit le TBC accélérer encore, comptant jusqu’à 20 points d’avance dans le troisième quart sans sembler pouvoir être menacé par des visiteurs désormais fébriles.

Cependant, au début du dernier acte, les Columérins profitent d’un relâchement local et reviennent à l’énergie sous la barre des cinq points : les Toulousains se remettent alors à l’ouvrage après un temps-mort salvateur et terminent la partie sur un écart représentatif de l’ensemble des événements.

 

L'AVENTURE CONTINUE

TROPHEE COUPE DE FRANCE AMATEUR 

1 / 64 ième :    TBC 102 – MONT DE MARSAN 71

Troisième tour…

L’aventure continue en Trophée Coupe de France : après avoir éliminé deux équipes de divisions inférieures, le TBC reçoit les Landais de MONT-DE-MARSAN évoluant en N2.

Le «matelas» de 7 points d’avance accordé par le règlement dans ce cas de figure est très rapidement renforcé par des Toulousains très concernés. L’écart augmente tout au long de la partie jusqu'au score final de 102-71, les visiteurs se contentant de rares réactions.


 
Prochain tour le 15 Février en espérant un nouveau match à domicile contre une autre équipe de N2 !
 

LE TBC CONFIRME

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 15 :    OLORON STE MARIE 64 - TBC 94

Le TBC en altitude

Les montagnards d’OLORON ont une réputation de « coupeurs de tête » à domicile : le REAL, BOULAZAC puis VALENCE tout récemment y ont laissé des plumes.

Le TBC entame donc la rencontre en connaissance de cause et prend immédiatement la tête en utilisant la percussion intérieure de ses attaquants. La mi-temps est atteinte sur un score logique de (26-51), minimisé par une certaine maladresse des toulousains sur les tirs à longue distance.

A la reprise, le TBC enfonce le clou grâce à son jeu intérieur avec beaucoup de sérieux et de respect pour son adversaire et boucle le troisième quart avec un écart maximum (43-75).

 
Dans le dernier acte, le TBC déjoue brutalement et laisse les Béarnais croire à un petit miracle puisque les locaux se rapprochent à 20 longueurs à 7 minutes du terme: une dernière vive réaction des Hauts-Garonnais à nouveau agressifs en attaque permet le gain du match avec un écart représentatif de l’ensemble de la rencontre.

 

LE TBC CO-LEADER

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 14 :    TBC 88 - MONTGAILLARD 67


Le TBC se rassure et devient co-leader

La réception des Landais de MONTGAILLARD peut paraître anecdotique au vu du classement respectif des 2 équipes, mais seules 3 victoires les séparent avant le coup d’envoi et les Toulousains ont encore en travers les 14 points encaissés en septembre chez ce promu aux dents longues.

Le premier quart en est la parfaite illustration, avec des visiteurs le plus souvent en tête et un TBC volontaire qui parvient difficilement à remporter la mise (22-18). Le second quart permet aux Toulousains de confirmer sans toutefois se mettre à l’abri du retour des Landais accrocheurs et commettant beaucoup de fautes.
Les 8 points d’avance acquis à la mi-temps resteront l’écart moyen durant toute la seconde période, les visiteurs arrivant à combler partiellement leur retard dès que le TBC semble vouloir s’envoler. Ainsi à 4 minutes du terme, les Landais revenus à 7 points jouent leur va-tout et abusent d’une agressivité défensive qui leur coûte fautes, lancers-francs et expulsions (3 joueurs).
Le TBC en profite et augmente progressivement l’addition qui atteint son summum à la sirène (+21 points) 

 

OCCASION PERDUE

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 13:    CAHORS 72 - TBC 57


 Encore une  occasion perdue
Décidément les matchs de reprises ne sourient pas aux toulousains qui s’inclinent pour la 3ième année consécutive à l’occasion du match de la première semaine du calendrier civil.

Trop fébriles, les joueurs du TBC manquent beaucoup de tirs ouverts (1/10 à trois points, 5/10 aux lancers-francs) lors de la première mi-temps gagnée 36-20 par des Lotois rugueux.

Pire, le retour des vestiaires est sanctionné par un nouvel  éclat des locaux qui surfent sur une avance oscillant entre 20 et 25 points.

Seul le dernier acte est gagné par des toulousains, permettant ainsi de se « consoler » avec le gain de la seconde mi-temps 36-37.

 
Beaucoup de regrets, mais également un soulagement certain, à la connaissance des autres résultats car les deux autres leaders ont également chuté à l’extérieur.

Bilan de la soirée, le TBC reste second à une victoire de VALENCE, en compagnie du REAL CHALOSSAIS mais rattrapé par CAHORS son hôte du jour.

 

REVANCHE SUR MONSEGUR

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 12:   TBC 98 – MONTSEGUR 55

Alliance de la rigueur et du panache …

Les joueurs Toulousains ont deux objectifs à l’entame de ce premier match des phases retour :

- confirmer la bonne prestation de la semaine passée chez le leader.

- reprendre 13 points au panier-average, toujours utile dans la quête de l’assurance du maintien.

Le démarrage en trombe du TBC lors du premier quart reflète cette volonté (27-10) et entraîne nos joueurs dans une certaine facilité.

 
La vive réaction des Landais durant la phase suivante (perdue 16-22) incite le coach à exiger  beaucoup plus de rigueur lors de la causerie dans les vestiaires.

Le message est parfaitement reçu par tous les joueurs qui ne concèdent que 5 malheureux petits points à leurs hôtes dans le troisième quart tout en retrouvant une efficacité offensive (25-5).

La poursuite de ces efforts des deux côtés du terrain tout au long du dernier acte amplifie l'écart au score, qui atteint son paroxysme à la sirène (98 – 55).

 

VICTOIRE PROBANTE A VALENCE

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 11:    VALENCE 67 - TBC 74

Une victoire-référence

Ambiance glaciale au sein des arènes gersoises, puisque non chauffées, à l’occasion de ce match entre le leader VALENCE et notre équipe, troisième au général.

Heureusement, les toulousains donnent rapidement un coup de chaud à leurs hôtes grâce à une bonne entame de match, menant 10-11 au bout de 5 minutes.

Le second quart voit les locaux creuser un écart sensible (10 points), mais le TBC s’accroche et termine à 5 points de retard à la mi-temps (42-37). 
Les efforts défensifs se poursuivent dès la reprise et les gersois ne marquent que 2 petits points en 5 minutes, alors que les toulousains trouvent des failles à l’intérieur, provoquant des fautes et réussissant les lancers.

Dès lors, la maîtrise des débats revient au TBC qui prend le large (+ 10 points) à 5 minutes de la fin, subissant la pression des locaux qui réussissent encore un petit rapproché avant de céder définitivement. 

 

DEFAIT, LE TBC RESTE SUR LE PODIUM MAIS LES POURSUIVANTS SE RAPPROCHENT

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 10:    AGEN 88 - TBC 70

Occasion gâchée…

Les Toulousains, en visite chez des Agenais mal classés et en quête de victoire, démarrent pourtant fort bien le premier quart (16-20). Cependant, les premiers signes de fébrilité se traduisent par un rapproché d’Agen à la mi-temps (40-43).

Le discours du coach  dans les vestiaires n’est pas du tout  assimilé à la reprise, le TBC s’acharnant à attaquer la zone proposée par des missiles à 3 points mal ajustés et captés au rebond par le « géant » Lituanien de 2.13 m chargé de cadenasser l’accès au panier. Le troisième quart se traduit donc par un score catastrophique de 23-10 qui s’avérera fatal aux visiteurs. Lors du dernier quart, le TBC persiste à pilonner à longue distance (36 shoots à 3 points tentés au total du match), effectuant un illusoire rapproché à 7 points avant de sombrer à nouveau, concédant le plus gros écart du match…et de la saison.
Prochains matchs:
- samedi 07/12, chez le leader VALENCE, pour rester au contact
- samedi 14/12, match retour à domicile contre MONTSEGUR, 13 points à remonter
 

VICTOIRE PROBANTE, LE TBC RENFORCE SA TROISIEME PLACE AU GENERAL

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 09:    TBC 99 – BOULAZAC 69

C’est reparti !

L’équipe de Boulazac, composée de jeunes joueurs constituant la réserve de l’équipe évoluant en Pro B, débarque à Toulouse avec la ferme intention de poursuivre leur série de 4 victoires en cours et de rattraper leurs hôtes au classement général.
 La stratégie mise en place par les Toulousains s’avère immédiatement efficace : couper les contre-attaques et ne pas laisser les périgourdins s’enflammer. Les deux premiers quarts sont ainsi gagnés 26-15 puis 18-15.

 En seconde mi-temps, une excellente circulation de balle alliée à une bonne adresse, permettent au TBC de creuser régulièrement l’écart (19-16 dans le troisième) puis de terminer en trombe dans le final (36-23).
 Le TBC reste toujours seul à la troisième place, ses deux devanciers s’étant également imposés de leur côté.
 

DEFAITE AU REAL, MAIS TROISIEME PLACE CONSERVEE

CHAMPIONNAT DE BASKET NATIONAL 3 

MATCH N° 08:    REAL CHALOSSE 84 – TBC 77


Maudites Landes !

Après 4 victoires consécutives en championnat et une qualification en Coupe, le TBC débarque dans les Landes avec la ferme intention de déjouer les pronostics lors de ce duel pour la seconde place
Hélas, malgré avoir accroché leurs hôtes jusqu’à la mi-temps (30-27 puis 22-22), les Toulousains n’ont jamais pu passer devant et ont payé cher un troisième quart temps difficile (24-16) rendu très compliqué par les coups de sifflets unilatéraux d’un des « hommes en gris ».

 Leur admirable réaction défensive lors du dernier acte sème même le trouble dans les rangs Landais qui ne marquent que 8 petits points. Malheureusement côté TBC, les occasions offertes ne sont pas transformées et les 12 points engrangés ne suffisent pas à compenser l’écart.

Prochain match contre Boulazac le 23 Novembre à 20h00, Petit Palais de Compans.
 

ACCESSION A LA SECONDE PLACE DU GENERAL

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE NATIONAL 3
MATCH N° 07:    TBC 103 – AVENIR HORSARRIEU 81

L’art et la manière !
Les « Tébécistes » ont brillamment relevé le défi qui leur avait été proposé fin septembre suite à un timide début de championnat.

Un collectif rôdé, allié à une capacité à augmenter l’intensité défensive, permirent au TBC de creuser un écart rédhibitoire au troisième quart. Les landais d’Horsarrieu arrivant jusqu’alors à surnager grâce à une bonne adresse et quelques oublis défensifs.

Quatre victoires de rang, une seconde place ex-aequo, tout va bien !


Prochains matchs :

- déplacement à CASTELNAU-LE-LEZ le 09/11 en Coupe de France

- déplacement au REAL CHALOSSAIS le 16/11

- réception de BOULAZAC le samedi 23 Novembre à 20h30

 

SERIE EN COURS

CHAMPIONNAT DE FRANCE NATIONAL 3 

MATCH N° 06:    TBC 81 – AUCH BC 60

La passe de trois !

Troisième victoire de rang pour des toulousains qui retrouvent une très belle qualité de jeu et se rapprochent du duo de tête.

Les auscitains sèment un peu le trouble dans les cinq premières minutes, leurs adversaires gâchant leurs premières munitions.

Toulouse accélère et rentre aux vestiaires avec 8 points d’avance.

Le troisième quart temps sonne le glas des espoirs visiteurs qui subissent  foudre offensive  et intransigeance défensive du TBC (24-11).

Les deux équipes se neutralisant dans le dernier temps de jeu, l’écart de 21 points reste acquis jusqu’au terme.

Réception de HORSARRIEU, ce samedi 02 Novembre à 17h30 (Petit Palais des Sports de Compans Cafarelli)

 

PREMIERE A L'EXTERIEUR

CHAMPIONNAT DE FRANCE NATIONAL 3 

MATCH N° 05:    COLOMIERS 66 -TBC 69

Victoire importante, série de 2 en cours…

Enfin une première à l’extérieur, face à une équipe de Colomiers qui souhaitait garder la bénéfice confiance engrangé lors de victoire à Boulazac la semaine passée.

L’envie des Toulousains fut plus grande, dans un match très fermé où ils firent la course en tête pendant 90 % du temps. Un dernier rush de Colomiers capitalisant  5 points d’avance à 2 minutes du terme, rendit l’issue de ce match palpitante et incertaine, les joueurs du TBC montrant beaucoup de sang-froid et de sérieux pour l’emporter au final.

 

Article de la Dépêche du Midi - Octobre 2013

 
   Nationale 3 masculine / Figure de proue du T B C.

  
http://www.ladepeche.fr/images/pictos/zoom.png

«Un article sur moi ? Je vais me faire chambrer au boulot!» À l’issue de la victoire de son équipe sur Colomiers, où il a inscrit 10 points et imposé son physique sous le cercle,Benjamin Hue, le pivot du TBC, d’abord étonné, n’a pas ensuite rechigné à se confier.

Quand on évoque son nom, les éloges ne tarissent pas. Pour Arnaud Brogniet, l’entraîneur de Colomiers: «C’est bien de le mettre en avant, il le mérite. C’est un joueur dominant en N3. Son registre est complet. Il est capable de scorer loin du cercle. Il est présent des deux côtés du terrain car défensivement aussi son impact est dominant. Il tire son équipe vers le haut. Et en plus il a un super état d’esprit.»

Xavier Argueil, son entraîneur à Toulouse, est sur la même longueur d’ondes. «C’est un mec à avoir dans son équipe. Avant tout au niveau humain, pour sa convivialité. Et bien sûr pour ses qualités de basketteur. C’est un extraverti. Il fait vivre l’équipe. C’est un très bon joueur de N3. Il a des mains en or. Je pense qu’il aurait pu faire carrière à un niveau plus élevé. C’est certainement son manque de confiance en lui, qui l’en a empêché.»

Avec Pierre Parker à Aix Maurienne

Né à Mont Saint-Aignan, la ville où Tony Parker a joué en Minimes France avant de rejoindre l’INSEP, il joue d’abord au hand-ball à Rouen. Déménagement familial à Roquettes. En l’absence de handball, il se met au basket. C’est Claude Guyomarch, l’entraîneur qui a amené l’Université Paul Sabatier au titre de champion de France Universitaire en 2010, qui va le conseiller. «On ne peut pas dire que ce soit mon agent. Mais quelqu’un en qui j’ai totale confiance», confie Benjamin Hue. À 21 ans, il quitte donc Roquettes et le championnat régional pour signer à Aix-Maurienne à l’intersaison 2007. Il s’y entraîne avec l’équipe de Pro B mais comme il ne dispose pas de contrat pro, il ne peut jouer qu’en N2, aux côtés de Pierre Parker, un des frères de Tony, né en 1986 comme lui, et est dirigé par Sylvain Maurice, l’actuel entraîneur des espoirs du CSP Limoges.

Problème de confiance en lui, comme le dit Xavier Argueil ? Toujours est-il qu’il ne joue à Aix qu’une saison. «J’ai préféré retrouver mes copains de fac à Auch.»

Benjamin Hue y restera quatre saisons avant, encore sur les conseils de Claude Guyomarch qui y est licencié, de rejoindre le Toulouse Basket Club où il fait, on l’a vu, l’unanimité. Au point de mériter de se faire chambrer au boulot!

Pierre Lacoue

 

VICTOIRE PROBANTE ET SANS AMBIGÜITE

CHAMPIONNAT DE FRANCE NATIONAL 3 
MATCH N° 04:    TBC – JDA D’OLORON 109-73

Victoire sans ambigüité !
Second  match à domicile, contre les béarnais d’OLORON, nantis jusqu’alors de 2 victoires pour une défaite.

Hormis le 0-2 initial, les visiteurs sont rapidement submergés par la vitesse et l’adresse des joueurs du TBC qui retrouvent leur collectif.

L’écart enfle régulièrement, quart-temps par quart-temps, pour atteindre plus de 40 points dans les dernières minutes.
 

La PRO A débarque à Toulouse !

Nos deux Clubs Toulousains le TBC et le TOAC ont pensé valoriser le 5ème tournoi AIRBUS de jeunes évoluant en championnat de France, organisé sur le même weekend samedi 7 et dimanche 8 septembre 2013. 

L’idée d’une rencontre amicale de très haut niveau de PRO A fut avancée et après la validation de deux des plus grandes équipes évoluant sur le Territoire nous avons entrepris les démarches afin de recevoir ces équipes dans ‘’ Le Grand Palais des Sports’’

Samedi 7 septembre à 19h pour une affiche PRO A

Elan Béarnais Pau Lacq Orthez - Paris Levallois

Cette initiative fait suite aux entreprises de la Ligue qui organisa les 3 dernières années un Championnat du Monde, plusieurs All Stars et des rencontres amicales des équipes de France.
Quoi de plus naturel pour nos deux clubs le TOAC et le TBC que de suivre cet exemple afin de confirmer la forte volonté locale de faire connaître le haut niveau du basket Français dans la ville rose. 

Pour cette soirée ce sera la Fête du Basket à Toulouse et aussi en Midi-Pyrénées où nous espérons rassembler un maximum d’acteurs et de visiteurs autour de cet évènement. 

Nous serons ravis et heureux de partager cet évènement avec le plus grand nombre d’entre vous.

 

PAU NORD-EST 60 / TBC 75, La montée dans la défaite

Le réveil palois matérialisé par Sébastien Cape a été vain.

Le réveil palois matérialisé par Sébastien Cape a été vain. (Nicolassabathier)
ELAN PAU NORD EST 60
Ont joué : A. Seguy, Cape 19, Monfort 2, Pinault 5, Couzigou 13, Pelos 6, Seguela 5, M. Seguy (cap) 7, Rachou, Diop 3.
Entraineur : Frédéric Fauthoux
TOULOUSE BC 75
Ont joué : Thiry 12, Nauzemartinez matoses 16, Argueil 2, Montier 2, Salles (cap) 4, Hue 20, Tran, Lefers 14, Togbedji 5, Joseph-François.
Entraîneur : X. Argueil
A Pau (Centre de formation), les quart-temps : 16-16, 16-17, 10-23, 18-19. Environ 170 spectateurs. Arbitres : Laurent Daudignon et Nicolas Marbat
 
Les données sont simples : si Pau Nord Est gagne ou s'incline de moins de 17 points, la première place synonyme de montée en Nationale 2 est acquise. Objectif rempli mais ce fût chaud jusqu'au bout face au dauphin toulousain qui inflige sa seconde défaite de suite à des Palois émoussés et privés de leur leader Paul Turpin, suspendu.
 
L'entame est très équilibrée entre deux équipes maladroites, tant dans la raquette que dans les tirs extérieurs (16-16, 10e).
Dans le second quart-temps, Nord Est profite des nombreuses fautes toulousaines pour créer un petit écart (29-24,17e) qui aurait pu être plus grand avec une meilleure adresse aux lancers. Mais Toulouse revient et passe devant à la pause (32-33).
La reprise va être fatale aux Béarnais qui encaissent 17 points sans en marquer un seul (36-55, 27e).
Pau rate beaucoup, manque d'agressivité aux rebonds et se fait punir par un adversaire en verve. Sous l'impulsion de son meneur, Sébastien Cape, l'Elan entame sa remontée et revient à 42-56 (30e).
Ce même Cape démarre tambour battant le dernier quart et permet à son équipe d'espérer à nouveau (47-56, 31e).
 
Mais le pivot Hue, meilleur marqueur, va vite refroidir les nombreux supporters (47-61, 32e). Nord Est ne parvient plus à franchir la barre des 10 points mais parvient à limiter l'écart sous les 17. L'essentiel est sauf pour une équipe maintenue à 60 points contre 89 en moyenne.
 
"On a souffert à cause du manque d'adresse extérieure", concédait Frédéric Fauthoux à l'issue du match. "On va travailler pour en finir avec cette mauvaise passe, poursuivait l'entraîneur, et je n'ai pas envie de fêter la montée aujourd'hui".
 

Un réveil trop tardif

Xavier Argueil, le coach du TBC, saura tempérer tout excès de confiance./ Photo DDM, Xavier de Fenoyl - Tous droits réservés. Copie interdite.
Les Lonsois ont buté sur la défense du coleader. Le sursaut de fin de math était trop tardif. (Nicolas Sabathier)


Trop longs à réagir, les Lonsois ont concédé leur sixième défaite de rang, samedi soir à domicile face au Toulouse Basket Club.


Opposés au coleader à égalité avec Pau Nord-Est, les Béarnais ont pourtant montré de belles choses quand ils se sont mis à jouer. Malheureusement, il était déjà trop tard : on ne remonte pas vingt points à une telle équipe en un coup de baguette magique (43-63, 29e).

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif


Le banc lonsois a pourtant tout donné pour essayer de revenir à hauteur, alors que les cadres, excepté Arnaud Dabadie (17 points), sont quelque peu passés à côté.

En face, les Toulousains ont montré qu'ils n'étaient pas encore invaincus pour rien. Intraitables au rebond et s'appuyant sur une belle adresse provoquée par un jeu juste, les visiteurs ont vite fait sauter le verrou local (11-19, 7e). 

Bien aidés par la véritable déroute des Lonsois sur la ligne des lancers-francs, les Haut-Garonnais se sont rapidement installés dans le match et ont acquis suffisamment d'assurance pour faire face à la révolte béarnaise (37-52, 24e). 
Tous les supporters ont cru à une incroyable remontée dans le dernier quart, quand les hommes de Pierre Cassou sont revenus à six longueurs. Mais la route était encore trop longue (65-71, 37e). Lons ne parvient donc toujours pas à débloquer son compteur de victoires.


Pierre Cassou (entraîneur de Lons) : "On met trois-quarts temps à se mettre dans le match, ensuite on montre de belles choses mais on part de trop loin. Certains cadres sont passés au travers, le groupe a réagi quand le banc était sur le terrain. Il faut que l'on retrouve de l'enthousiasme".


Lons 67

Ont joué : Olagaray 14, Carne 4, Manaut 7, Ilardia 5, Capdebosc 5, Hontas 9, A. Dabadie 17, Nivert 2, De Macedo 2, R. Dabadie 2. Entraîneur : Pierre Cassou.

Toulouse 77

Ont joué : Thiry 9, Nauze-Martinez 15, H. Argueil 9, Hue 18, Salle, Tran 4, Montier 5, Togbedji 8, Arteil 4, Joseph-François 5. Entraîneur : Xavier Argueil

A Lons (gymnase municipal) : les quart-temps : 13-21 ; 19-22 ; 13-20 ; 22-14. Arbitres : Vincent Tastet et Olivier Cessot. Environ 100 spectateurs

 

Basket - Le TBC (Nat 3) sans complexe face à CHALOSSE (94-57) (SPORT31) 23/02/2013


A cinq journées de la fin du championnat de Nationale 3, le TBC s'est offert une nouvelle victoire de rang face aux Cadets de Chalosse 94-57, dans un réalisme offensif à toutes épreuves et une pression défensive qui a su annihiler complètement le jeu des landais. Retour sur un match mené de bout en bout par les toulousains, qui filent vers une fin de saison plutôt réussie (par SuzyOne).

Sous pression, Chalosse n'a jamais pu inquiéter le TBC, plus réaliste et plus organisé
Sous pression, Chalosse n'a jamais pu inquiéter le TBC, plus réaliste et plus organisé
LE CONTEXTE

Avec douze défaites pour cinq succès, l'équipe landaise des Cadets de Chalosse est plutôt mal en point. En lutte pour son maintien, la rencontre avec le TBC reste un sacré défi pour les hommes de Chemsi Khedrioui. Les toulousains quant à eux espèrent poursuivre leur belle saison, avec une seconde place quasiment acquise définitivement, derrière un Elan Béarnais intouchable, mais avec quelques victoires supplémentaires à aller chercher. Les coéquipiers de Damien Salles devront conserver de l’envie et du sérieux pour confirmer leur excellente saison.

LE MATCH

Première période
Dès les premières minutes du match, le TBC prend l’ascendant sur son adversaire du jour, menant rapidement (7-1). Très agressifs en défense, les toulousains asphyxient les landais, peu adroits en ce début de rencontre. Une première réaction des visiteurs par Orreindy et Labadie, derrière l’arc ou en pénétration, mettant le TBC à la faute (11-6). Mais l’adresse est au rendez-vous pour les toulousains, avec Defers à trois points et Hue, efficace à l’intérieur, qui redonnent encore plus d’avantage à leur équipe (17-6) puis (21-9).Déstabilisés un temps, Haget se charge de réduire la marque pour Gaujacq et à la fin du premier quart temps, Toulouse mène 24 à 15. Dans le second acte, le TBC domine son sujet mais est trop maladroit, ballons perdus et un certain manque de rythme, mais les landais ne parviennent pas vraiment à réduire le score (28-21). Mais c’est finalement Benjamin Hue, encore lui qui remet son équipe sur les rails, pour les prémisses d’une série d’un nouveau 10-0, pour mener 38-21, puis 42 à 25. Toulouse déroule avec notamment deux tirs primés de Martinez et les landais, craquent complètement, pour se voir mener 50 à 26 à la mi-temps.

Deuxième période
Difficile de revenir dans la partie avec déjà plus de vingt points de retard. Gaujacq ne peut pas développer son jeu, face à une défense très agressive, qui lui fait perdre beaucoup de ballons. Nicolas Arteil se charge de la conclusion de quelques contre-attaque, notamment avec deux dunks impressionnants. Le score s’envole alors, 61-31, trente points qui pèse évidemment sur le moral des visiteurs. A la fin du troisième acte, les hommes de Xavier Argueil mènent 69 à 37. Dans le dernier acte, après un changement de défense, Gaujacq parvient à trouver de bons tirs et ne déméritent pas dans son engagement. Lestage décoche deux trois points qui redonnent un peu de moral aux landais, qui ne parviendront malheureusement pas à revenir dans la partie, encaissant de son côté quatre tirs primés du TBC, et ne peut contenir le jeu intérieur de Togbedji et Joseph-François. Le TBC file tranquillement vers une nouvelle victoire sur le score de 94 à 57 , succès acquis dès la mi-temps, ou presque, et reste solidement cramponné à la deuxième place du championnat de Nationale 3, derrière l'Elan Béarnais, qui s'est incliné à Auch ce week-end qui voudra sans doute effacer cette défaite face aux hommes de Xavier Argueil, samedi prochain. Une belle opposition en perspective pour le TBC, qui pourra espérer prendre sa revanche sur le match aller.

S.O

LES REACTIONS

Xavier Argueil (entraîneur TBC): "On a su rester sérieux et appliqués jusqu'au bout"

Chemsi Khedrioui (entraîneur Cadets de Chalosse) : "Tombés contre plus fort"
C'était un match très difficile, on est tombés en face contre une équipe qui est pour moi supérieure sur le papier mais aussi dans le jeu, eux ils ont réussi à produire leur basket et nous on a pas réussi, de fait on ne pouvait pas gagner ce match. Cela va être très dur d'aller chercher le maintien pour cette fin de saison car nous avons perdu chez nous il y a quinze jours, dans un match qui était primordial, on pensait éventuellement faire quelque chose ici ce soir mais malheureusement, on est tombé contre meilleur que nous, ils méritent largement leur victoire vis à vis de la prestation que nous avons fait. Il faudra s'accrocher jusqu'à la fin.

Propos recueillis par SuzyOne

LA FEUILLE DE MATCH
Toulouse Basket Club - Cadets Chalosse Castel Gaujacq - 94-57
MT : 50-26
Arbitres : H. Pees et Y. Coneim
Pour Toulouse BC
L. Thiry (4), M. Nauze Martinez (13), H. Argueil (6), N. Arteil (14), D. Salles (cap) (3), B. Hue (19), L. Tran (3), Y. Lefers (16), W. Togbedji (11), W. Joseph-François (5) Entraîneur : Xavier Argeuil
Pour Cadets Chalosse Castel Gaujacq
P. Lestage (6), S. Labadie (4), D. Haget (10), F. Guirle (6), N. Fort (5), J. Dossarps (cap) (4), Y. Orreindy (13), C. N'Diaye, P. Lalanne (2), B. Toure (7) Entraîneur : Chemsi Khedrioui

 

Colomiers sous pression, le TBC méfiant à Lons

(Aymeric Benchimol (USC) et Dimitri Salles (TBC) auront chacun du pain sur la planche, ce soir. /Photo DDM, Xavier de Fenoyl )





Logiquement vaincues à domicile par Chenôve, qui vient ainsi former un trio de tête avec Saint-Etienne et Charnay, les Columérines (NF1) débutent leur série de deux déplacements consécutifs par un long voyage à Geispolsheim. 
Les Alsaciennes ont fortement besoin de la victoire pour se sortir de la zone rouge. Renouer avec le succès permettrait aux joueuses de Johann Boscher de rester dans le premier tiers du classement huit jours avant de rendre visite à Charnay.


Au contraire de Toulousains, cinq victoires en cinq matches, Lons n'a connu que des défaites (NM3). Ce n'est pas pour autant que Xavier Argueil et ses joueurs prendront le match à la légère. Les Béarnais n'ont perdu il y a huit jours que de cinq points à Gaujacq, et avaient obligé Pau-Lacq-Orthez à jouer les prolongations pour s'imposer dans le derby béarnais.        
  Pi. La

 

Auch réagit trop tard


 NM3. Auch BC 81- Toulouse BC 86.

Les Auscitains se sont inclinés, hier soir, dans la salle Mathalin./ Photos DDM, Nedir Debbiche. - Tous droits réservés. Copie interdite.
Les Auscitains se sont inclinés, hier soir, dans la salle Mathalin./ Photos DDM, Nedir Debbiche. ()
Les Auscitains se sont inclinés, hier soir, dans la salle Mathalin./ Photos DDM, Nedir Debbiche.
Le public venu en nombre hier soir à la salle Mathalin aura assisté à l'une des plus belles rencontres de la saison.
Hélas, les joueurs de l'ABC échouent sur la fin, 81-86, au terme d'une course poursuite qui a finalement tourné à l'avantage de la bande à Benjamin Hue.
Le premier acte est de toute beauté, car après l'ouverture rapide du score par Cédric Leuly, bien servi par Julien Agostini, c'est un festival offensif que nous propose Arnaud Biehler pour Auch, puis Benjamin Hue pour Toulouse. 13-13, puis 23-17 sur une belle série de Leuly dès la septième minute.
Dès lors, l'ABC laissera les jeunes Toulousains réagir, par Argueil et Hue qui replace les siens en tête, 24-28. Les joueurs du TBC en confiance poursuivent leurs offensives, et se détachent dangereusement, 28-37 par Argueil.
Simon Chaléat limite la casse, et Vaitelis doublement sanctionné est préservé par Jérôme Séailles.
Ce diable de Benjamin Hue conclut la première mi-temps et Toulouse compte 15 longueurs d'avance, 33-48 !
 
De retour sur le parquet, Petit pour Auch trouve enfin la mire, imité par Chaléat et Vaitelis qui signe un retour gagnant, 48-55, puis 57-63.
Auch y croit à nouveau, mais oublie de défendre sur Nauze et Thiry qui pénètrent à loisir, tandis qu'Arteil dans un fauteuil refroidit à nouveau la salle Mathalin, 64-77.
Mais Simon Chaléat dégaine, par deux fois, et ramène les siens, 73-78 dans une ambiance électrique.
Petit puis Agostini sont tout près de l'exploit, 79-83, puis 81-83 dans les dernières secondes.
Mais les Toulousains tiennent bon, et s'imposent avec autorité lors de ce choc qui aura tenu toutes ces promesses.
 
Auch 81 - Toulouse 86
 
MT: 33-48). Quart Temps: 24-28, 9-20, 24-15, 24-23.
Arbitres: Jérôme Cazenave et Pierre Dufau.
Pour Auch BC: 28 paniers réussis sur 64 tentés dont 7 sur 27 à 3 points.
 
18 lancers francs sur 25, 24 fautes. 2 joueurs sortis pour 5 fautes, Chaléat, Agostini (40e). Les marqueurs: Chaléat (25), Leuly (15), Vaitelis (13), Biehler (13), Agostini (8), Petit (7), Naval (0), Offor (0), Pujolle (0).
 
Pour Toulouse BC: 32 paniers réussis sur 63 tentés dont 6 sur 23 à 3 points. 14 lancers francs sur 24, 23 fautes. Un joueur sorti pour 5 fautes: Hue (39e). Les marqueurs: Hue (20), Arteil (15), Argueil (14), Togbedji (11), Thiry (10), Nauze (9), Tran (4), Lefers (3), Salles (0), Montier (0).
 

Actualités de la FFBB

13.10.2017 9:49
Vainqueurs à l'Open mais battus lors des deux journées suivantes, le Cavigal et l'ASVEL sont sur des trajectoires similaires. Avec un déplacement au programme de leur quatrième journée - à Villeneuve d'Ascq pour les Niçoises, dans les Landes pour les Lyonnaises - l'opération redressement s'annonce délicate.
12.10.2017 16:50
L'Assemblée Générale 2017 de la FFBB se déroulera à partir de demain au Centre des Congrès de Saint-Etienne. Plus de 400 congressistes venus de touts la France et d'outre mer sont attendus dans la préfecture de la Loire pendant deux jours.
12.10.2017 12:29
Les joueurs de Julien Hervy ont le sourire en restant invaincus pour le moment. Mais samedi soir aura lieu un derby et nous le savons, un derby reste un match spécial. Chartres reçoit son voisin Rueil à la salle Jean Cochet qui devrait être bondée au vu de la proximité des 2 clubs.
12.10.2017 11:15
La quatrième journée de la division commencera dès ce soir à Angers et se terminera dimanche à Toulouse. Comme à son habitude depuis le début de la saison, chaque journée réserve ses surprises ! Le centre fédéral va t'il réitérer sa performance de la semaine dernière ? Le promu Charnay va t'il conserver la première place ? Qui sortira vainqueur du derby du Nord ? Réponses ce week-end.
12.10.2017 9:49
4 victoires et 3 défaites, c'est le bilan des clubs français hier soir sur le front européen. En Euroligue, seul Villeneuve d'Ascq a gagné, et en Eurocoupe, Charleville-Mézières, Basket Landes et Hainaut Basket se sont imposés face à des équipes hongroises.