Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

Scouting Report - J23 - ATB / Pau

Une semaine après être rentrés victorieux de Marmande, les Toulousains reçoivent une équipe de Pau accrocheuse qui les précède au classement. En cas de victoire, l'ATB repasserait devant son adversaire du soir et pourrait envisager de décrocher une place dans le top 6 de cette poule B de Nationale 2.
Meneurs :
Du fait de son statut de "réserve" des équipes Pro A et Espoirs, l'équipe de NM2 de Pau Nord Est se veut protéiforme et sa composition est donc changeante chaque week-end. A la mène cependant, une certaine stabilité s'est installée avec la présence régulière d'Adrien Labanère, jeune poste 1 de petit format mais doté d'une vraie vision du jeu et d'un très bon tir, le tout avec beaucoup de vitesse. En rotation, le plus expérimenté Cyril Mauvoisin, qui avait été du très joli parcours de Tarbes-Lourdes et de ses montées successives, apporte quant à lui un vrai danger dans le tir extérieur.
Arrières :
A l'arrière, de nombreuses possibilités s'offrent pour les Palois. Les jeunes Corentin Carne et Elie Ekobo sont des attaquants racés capables de dominer un match à l'échelle de la Nationale 2 grâce à un registre offensif supérieur à la moyenne. A côté d'eux, Franck Benoit fait preuve de régularité avec près de dix points de moyenne, et son registre complet reste une assurance pour le coach Arnold Bouazza. Enfin, Rudy Okemba, un vadrouilleur, peut apporter à l'Elan ses qualités athlétiques et son explosivité.
Ailiers :
A l'image du poste 2, le poste 3 pourrait être plutôt chamboulé, avec la présence possible de Franck Séguéla, grand ailier costaud tout en énergie et en intensité auteur notamment de 22 points contre Mont de Marsan à l'aller. Davantage avec les espoirs en théorie, Lucas Dussoulier est un fort shooteur extérieur longiligne et très dangereux offensivement. Enfin, le capitaine Benjamin Izuel est lui un vrai joueur d'équipe qui peut apporter dans tous les secteurs et qui sert de guide aux jeunes pousses béarnaises.
Intérieurs :
Dans l'effectif palois, Florent Pontens était l'un des scoreurs les plus réguliers, avec une énergie et une densité physique qui faisait merveille au poste 4. Malheureusement pour Arnold Bouazza, l'ancien Tarbais s'est blessé au retour face à Mont de Marsan et a terminé sa saison. L'ancien rugbyman  Matt Graham, plus que dense, pourrait donc évoluer sur le parquet du Petit Palais des Sports et faire montre de ses progrès.
Pivot :
Avec ce groupe changeant au gré des sollicitations des équipes espoirs et professionnelles, le socle de la réussite de Pau Nord Est se nomme Ludovic Vaty. Archi dominant à ce niveau de compétition même si son problème cardiaque l'empêche de disputer plus de la moitié d'une rencontre, l'ancien international change la donne lorsqu'il est présent sur les planches. A ses côtés, l'ancien Maxime Renaud a pour lui son expérience de la Pro B et une qualité de tir bien au dessus de la moyenne. Enfin, les plus jeunes Guillaume Valayer et Emryss Mormin peuvent eux aussi apporter leur pièce à l'édifice.
 
Article rédigé par Basket31.tv
Partenaire du Toulouse Basket Club