Rechercher sur le site
Rechercher sur le site
"De retour dans son antre du Petit Palais des Sports, l'ATB revient plein de confiance d'un déplacement à Marseille où tout s'est bien déroulé. Gare cependant à l'excès d'assurance, puisque c'est le Garonne ASPTT qui se présente ce samedi dans la ville rose. Parmi les équipes les plus alléchantes sur le papier, la troupe de Yann Fonteneau dispose de nombreux talents à même de faire briller le club du Lot-et-Garonne.
Parmi eux, la triplette d'arrière formée par Florian Darrigand, Moses Mubarak et Eddy Steiner fait partie des meilleurs triplettes extérieures de la division. Si les deux premiers sont des joueurs confirmés de la division et de très fines gachettes, c'est véritablement le troisième qui a explosé l'an passé, et qui continue sur sa lancée depuis. Petit arrière très complet, Steiner sera l'un des hommes à surveiller de très près, tandis que le jeune Mathieu Auriol sera sollicité pour faire souffler ses trois ainés.
Dans l'aile, là encore, les CVs sont ronflants entre Thomas Larrouquis et Yannick Gaillou, qui ont tous les deux derrière eux plus d'une dizaine d'années en Pro A et/ou en Pro B. Le premier demeure un attaquant racé, qui se doit d'être dominant à ce niveau mais qui reste pour le moment ralenti par une blessure. Le second, arrivé il y a peu, est un joueur complet, capable d'évoluer au poste 3 comme au poste 4, et donc les qualités physiques et la dureté défensive complètent bien les points forts de Larrouquis. Derrière, le jeune Yann Rakotomalala est le cinquième muté de l'effectif de Yann Fonteneau, et ne peut donc jouer que lorsque l'une des quatre recrues principales est absente.
Dessous, trois profils complémentaires là encore prennent place pour apporter talent et danger au GAB. Au poste 4, Jean-Félix Moupegnou (qui pourrait être encore blessé) peut changer de rôle avec Yannick Gaillou si le besoin s'en fait sentir. Long, athlétique et très mobile, il peut sanctionner à toutes les distances. Au poste 5, un autre ancien pensionnaire de Pro B est là puisque c'est l'ancien Marmandais Mantcha Traoré qui est arrivé cet été. Pivot XXL pour la division des deux côtés du terrain, il est le point d'entrée souhaité de la plupart des attaques garonnaises. Enfin en rotation, le solide Aurélien Caille, au jeu complet et aux fondamentaux collectifs avérés, reste un remplaçant de grande qualité pour la division, notamment par ses bonnes mains et sa capacité à évoluer sur les deux postes intérieurs.
Vous l'aurez compris, c'est du lourd, et cela promet une très belle affiche ce samedi soir à 20 heures au Petit Palais des Sports."

Article rédigé en partenariat avec Basket31.tv