Rechercher sur le site
Rechercher sur le site
Après Bordeaux, Gardonne. Ce samedi,  l'ATB fait sa rentrée au Petit Palais des Sports de Toulouse après avoir bien débuté son championnat face à Bordeaux au gymnase Dewoitine du TOAC.
 
Vainqueur la semaine passée au Cannet, la troupe de Laurent Kleefstra voudra enchaîner et marquer son territoire dans sa salle. Attention toutefois à ne pas sous estimer les joueurs de Christian Ortega.
 
A la mène, l'ESG dispose en effet de deux joueurs de qualité en la personne de Ridwan Rabah et de Darko Kastratovic. Le premier a pour lui un tir extérieur très précis tandis que la force de percussion du second pose souvent bien des problèmes aux défenses adverses.

Dans les ailes, les virevoltants Thomas Massoubre et Anthony Prugnieres sont tous les deux pleins d'énergie et d'activité avec une précision à longue distance redoutable pour le premier cité. Derrière eux, si le jeune Antoine Adgnot peut sembler encore vert, l'ancien Cadurcien Hady Bass est quant à lui une valeur sûre, aussi bien par sa polyvalence que par son tempérament de leader.

Sous les cercles, le bel attaquant qu'est Fouhed Stiti a reçu cet été le renfort du massif mais mobile Nicolas Arnolin, offrant à coach Ortega une raquette plus physique sans pour autant perdre de son impact en attaque. Aux côtés des deux pivots, l'ancien cadre de Valence-Condom Loic Firmin amène une science du jeu et un impact solide dans tous les secteurs à Gardonne, tandis que Philippe Senghor, ailier athlétique adepte des pénétrations incisives, est souvent décalé au poste 4 pour donner mobilité et agressivité à la raquette de l'équipe du président Pedegai.
 
De quoi fournir à l'ESG un dix majeur complet et plein de danger pour les Toulousains.

Les joueurs de l'ATB comptent sur leur public pour venir en nombre les soutenir et montrer à nos adversaires du soir qu'à Toulouse, "la forteresse est imprenable!"
 
Article rédigé en partenariat avec Basket31.tv