Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

Scouting Report - J6 - ATB / Garonne ASPTT

Pas à la fête depuis trois rencontres, l'ATB souhaite se rassurer à domicile ce samedi face au Garonne ASPTT. Redoutable adversaire, que les Toulousains ne devront pas prendre à la légère pour leur retour au Petit Palais des Sports.
 
Meneurs :
De l'avis de l'ensemble des observateurs toulousains, Florian Darrigand était de loin le meneur qui les avait le plus impressionnés l'an passé. Vrai patron doté d'un terrible shoot longue distance, le frère du Bordelais Gauthier pourrait tout à fait évoluer au niveau supérieur s'il n'avait pas décidé de privilégier sa carrière hors-basket. En relais, Laurent Perrin ne dispose que de peu de minutes pour s'exprimer, mais il sait faire tourner la boutique correctement.
 
Arrières :
Coéquipier du pivot toulousain Xavier Pasut l'an passé à Avignon-Sorgues, Moses Mubarak connaît bien la NM1 et la Pro B, mais aussi la NM2 où il avait excellé il y a trois saisons à Dax-Gamarde. Scoreur dangereux, il avait fait très mal à l'ATB à Meilhan en préparation grâce à une énorme série à 3 points. Derrière lui, le capitaine de l'équipe de France universitaire de 3x3 Eddy Steiner évolue avec bonheur sur les deux postes arrières, grâce à un beau volume de jeu.
 
Ailiers :
Ailier expérimenté de la division, Julien Blanchot est un parfait joueur de collectif qui apporte son écot en attaque pour stabiliser le collectif du GAB. Il évolue à côté de la recrue serbe Nemanja Gavranic, qui trouve petit à petit ses marques, jusqu'à s'établir comme le deuxième meilleur marqueur de son équipe, en particulier par l'intermédiaire de son shoot très rapide en périphérie.
 
Intérieurs :
Même profils pour les deux intérieurs qui se relaient sur le poste 4 à Meilhan, puisque le deuxième Serbe de l'équipe, Adam Mirkovic, est capable de s'écarter du cercle avec bonheur, à l'image de son compère Rémi Menville. Ce dernier, redoutable lorsqu'il n'est pas surveillé comme le lait sur le feu, peut faire basculer une rencontre grâce à son poignet précis et son expérience.
 
Pivot :
L'an passé, il n'avait pas débuté la saison avec l'équipe fanion de son club de coeur, mais bien avec la réserve. Pourtant, le roc garonnais Kader Boulefaa est bien de retour à la tête de son GAB, et sa science du jeu comme son vice font toujours des merveilles dans un bon soir. Malheureusement pour lui, le poids des ans fait son ouvrage et il ne peut plus tenir toute une rencontre sur le terrain. Pour le faire souffler, le besogneux Aurélien Caille apporte son physique et son sens des luttes intérieures, avec un impact offensif parfois limité.
 
Article rédigé par Basket31.tv
Partenaire 2015-16 de l'ATB